Rechercher
  • laety92

Sonification du mouvement en kinésithérapie : une revue exploratoire de la littérature

Titre original : J. Guerra et al. The use of sonification for physiotherapy in human movement tasks: A scoping review. Science et sport (2020) 35, 119-129


Auteur : Laëtitia Rachel Sellem Formatrice à l’INFMP – www.infmp.fr


Introduction

La sonification est une technique qui permet la transcription de données en son. On peut utiliser les différentes variables du son pour exprimer des paramètres quantitatifs. On peut décrire la sonification comme un type d’audio-feedback que l’on peut utiliser pour supporter le mouvement et assister l’exercice avec ou sans supervision. C’est un outil puissant car la perception auditive de données larges, complexes et multidimensionnelles peut être plus raffinée que les analyses visuelles et statistiques. L’utilisation de la sonification en kinésthérapie est un domaine encore mésestimé. Cette étude va s’intéresser :

Aux études actuelles ayant utilisé la sonification en kinésithérapie ou ayant le potentiel d’être utilisé en kinésithérapie

Ses effets potentiels chez les patients, notamment sur le contrôle moteur

Une revue de littérature relative à l’utilisation actuelle de la sonification du mouvement humain afin d’identifier des lacunes et guider de futures recherches


Méthode

Une revue exploratoire des études ayant utilisé la sonification au service du mouvement humain, pouvant être exploitées en kinésithérapie, a été réalisée. Elle incluait uniquement les études testées sur des sujets humains : elle a porté sur 35 articles. 25 études étaient portées sur des sujets sains, 13 sur des sujets pathologiques (après un AVC, douleurs lombaires, dysfonction de l’épaule, arthrose, maladie de parkinson. Plusieurs activités ont été recherchées : mouvements du membre supérieur (viser une cible, activité bi-manuelle, écriture), du tronc, l’équilibre debout, saut, course, assis-debout, squat, etc.).

Lorsqu’on utilisait la sonification, on retrouvait une amélioration du contrôle moteur et de la qualité du mouvement, une meilleure sensation corporelle dans l’espace et une amélioration de la réalisation de mouvements complexes comparativement à des feedbacks audios, non audio, et non spécifiques.


Résultats – discussion

L’application de la sonification en kinésithérapie semble prometteuse. Par contre, les études prises en compte portaient quelques limites : un faible effectif, peu d’études en relation avec des patients présentant une atteinte spécifique, peu de détails comparatifs entre une prise en charge typique et par sonification, peu d’études testant les effets sur des patients.

De futures études scientifiques rigoureuses et de haute qualité devraient être réalisées afin d’explorer les différentes applications de la sonification aux dysfonctions communes du mouvement.

Les informations recueillies pour la sonification l’ont été en général à l’aide d’unités de mesures d’inertie, de smartphones et par des appareils de suivi optique.



Pour conclure, la sonification est une technique pouvant bénéficier à la kinésithérapie dans trois domaines :

  1. C’est une façon d’analyser les informations en relation avec le mouvement humain ou des paramètres physiologiques

  2. Cela permet un recueil d’informations seulement auditives durant une session de kinésithérapie

  3. On pourra mettre en place des outils de télé-réhabilitation pour les tests et les traitements envisagés

13 vues