Rechercher
  • Julien Encaoua

Révisions: les syndromes canalaires du membre supérieur (partie1)

Mis à jour : 17 août 2019

Le syndrome du nerf interosseux postérieur ou syndrome de l’arcade de Fröhse

Lieu de la compression: arcade de Frohse (entreles deux chefs du supinateur)

Étiologie: le plus souvent dû à une compression extrinsèque (lipôme etc.)

Nerf concerné: Nerf interosseux postérieur (NIP) issu du nerf radial.

Symptômes: Paralysie partielle ou complète des extenseurs du poignet, du pouce et des phalanges. L'extension du poignet prend une direction dorso-radiale. Les mouvements de pronation et supination résisté sont douloureux.

Le nerf postérieur interosseux est uniquement moteur, il n'y adonc pas de troubles sensitif (diag. dif. radiculopathies cervicales.)



Syndrome du canal carpien


Lieu de la compression: canal carpien

Étiologies: le mécanisme est multifactoriel, lié à une augmentation de la pression intracanalaire variable en fonction de la position du poignet, avec œdème par stase veineuse puis ischémie et altération de la conduction du nerf médian (HAS)

Nerf concerné: Nerf médian

Symptômes: Douleurs, paresthésies sur la face palmaire de la main I, II,III,IV, et face dorsales IPD II,III ,IV. Perte de force, LFI et Opposant du I +++, fléchisseurs des doigts. Réveille le patient la nuit.

Les tests: test de Phalen, test de Tinel, test de Durkans. Ces tests dont positifs si des douleurs ou paresthésies surviennent sur le trajet du nerf ulnaire


Test de Tinel: percussion sur le canal carpien

Test de Durkans: pression de 30 secondes sur le canal carpien

Test de Phalen: maintenir la position 1 minute



Le syndrome du tunnel ulnaire ou compression

du nerf ulnaire au coude



Lieu de la compression:

  • l’arcade de Struthers : tendue entre le septum intermusculaire médial et le triceps brachial

  • le ligament épitrochléo-olécranien

  • l’arcade d’Osborne +++

  • l’arcade profonde des épicondyliens médiaux (Amadio-Beckenbaugh)





Étiologies: 50% des cas on retrouve un épisode traumatique antérieur de la région du coude ( fracture, hématome, compression posturale….). Des causes posturales sont aussi décrites dans la littérature.Enfin dans certains cas idiopathiques.

Nerf concerné: Nerf mulnaire

Symptômes: paresthésies IV et V + perte de force de la pince pouce/index, de l’écartement de doigts, de la prise globale de la main

Les tests:

  • Signe de Froment (positif si le patient doir fléchir l'IPP du pouce pour retenir la feuille, le LFI compensant la paralysie de l'add. du I)

  • Signe de Wartenberg (écartement permanent du V)

Signe de Froment

Signe de Wartenberg






Julien ENCAOUA - Kiné A Kiné - Revue Scientifique de Kinésithérapie


Bibliographie

[1] G Guillain, R Courtellemont. L’action du muscle court supinateur dans la paralysie du nerf radial. Pathogénie d’une paralysie radiale incomplète chez un chef d’orchestre. La Presse Médicale [Internet]. 1905 http://www.biusante.parisdescartes.fr/histmed/medica/page?100000x1905xartorig&p=52

[2] Wu K, Jordan F, Eckert C. Lipoma, a cause of paralysis of deep radial (posterior interosseous) nerve: report of a case and review of the literature. Surgery. 1974

[3] Johnson R, Spinner M, Shrewsbury M. Median nerve entrapment syndrome in the proximal forearm. J Hand Surg Am. 1979

[4] Lanzetta M, Foucher G. Entrapment of the superficial branch of the radial nerve (Wartenberg’s syndrome). A report of 52 cases. Int Orthop. 1993

[5]Novak C, Lee G, Mackinnon S, Lay L. Provocative testing for cubital tunnel syndrome. J Hand Surg Am. 1994

74 vues