Rechercher
  • Julien Encaoua

Les effets immédiats des techniques neurodynamiques. Essai en double aveugle.

Les techniques neurodynamiques ne sont pas récentes, mais peu voir pas enseignées auparavant, elles commencent à se faire connaître et font l'objet de plus en plus d'études.

L'étude ci-dessous avait pour objectif d'étudier les effets immédiats de ces techniques sur le saut en hauteur, et le saut en longueur.


Méthode: dans cette étude en double aveugle, 68 participants âgés d'une vingtaine d'année ont été séparés en deux groupes.


Groupe 1: technique de mobilisation du nerf fémoral

Groupe 2: technique de mobilisation du nerf sciatique

Modalités: 2 secondes d'étirements, 2 secondes de repos, 10 répétitions.


Les performances de saut en hauteur et saut en longueur ont été évalués avant et après les interventions.


Résultats: les deux groupes ont améliorés significativement leur performance dans l'épreuve du saut en hauteur.

Groupe 1: saut en hauteur : (p< 0.05)

- avant l'intervention: 34.56 ± 7.80 cm

- après l'intervention: 35.89 ± 8.15 cm


Groupe 2: saut en hauteur : (p< 0.05)

- avant l'intervention: 31.74 ± 8.31 cm

- après l'intervention: 32.76 ± 8.45 cm


Résultats obtenus pour saut en hauteur: non significatifs (p> 0.05)


Il n'y a pas de différences entre les deux techniques de mise en tension au niveau des résultats obtenus (p> 0.05).


Ces techniques sont prometteuses, je pense personnellement que chercher à prouver un effet immédiat sur une performance sportive était laborieux! Mais comme disait nos professeurs: "il y a de l'idée"!

66 vues