Rechercher
  • Julien Plauchut

Grève et sport quotidien

Pour beaucoup de Parisiens, le mois de décembre a été très compliqué pour se déplacer. Certains ont pu choisir un mode de déplacement alternatif comme le vélo ou la marche. Et oui, finalement les grèves ont peut-être du bon pour notre santé. Nous savons que la sédentarité est dangereuse alors finalement pourquoi ne pas se consoler en se disant qu’on entretien notre capital bonne santé !


Selon l'étude de l’Institut National du Cancer (INCa), en 10 ans le temps quotidien passé devant un écran, hors temps de travail, a augmenté de 20 minutes en moyenne chez les enfants de 3 à 17 ans et d’1h20 chez les adultes.


Nos patients sont donc trop sédentaires et ne pratiquent pas assez d’activité physique. Nous avons un rôle d’éducation et de prévention. L’activité physique se caractérise par son intensité et sa régularité


Pour être efficace, l’activité doit durer 30 minutes, provoquer l’accélération modérée du rythme cardiaque et un léger essoufflement tout en permettant de converser.


Il est conseillé d’avoir une activité d’intensité modérée au moins cinq jours par semaine.


Cette pratique de 150min d’activité par semaine permet de prévenir les maladies cardio-vasculaires, le diabète et de se sentir mieux dans son corps !


Alors pour 2020, conseillez à vos patients de pratiquer une activité physique qui leur plait ou à défaut de modifier leurs habitudes pour marcher ou prendre le vélo. C’est bon pour la planète et bon pour leur santé !


[1] Santé publique France. Recommandations relatives à l'alimentation, à l'activité physique et à la sédentarité. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2019

[2] Institut national du cancer (INCa). Activité physique et cancers : des bénéfices prouvés pendant et après les traitements. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2017

[3] Haute Autorité de santé. Exemples d'activités physiques selon leur intensité. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2005

[4] Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La sédentarité, une cause majeure de maladies et d'incapacités. 2002.

5 vues