Rechercher
  • Julien Encaoua

DÉGÉNÉRESCENCE DISCALE: LE PROCESSUS EN DÉTAIL (partie2)

Il est paru une étude portant sur 121 DIV de patients âgés de 12 semaines à 79 ans étudiant le renouvellement de la matrice extra-cellulaire.

Les chercheurs ont parallèlement étudiés la dégénérescence discale.

Il en ressort trois phases au cours de la vie:


Phase 1: 0 à 15 ans:

production d’agrécanes, de collagène de type I et II.

dégradation du collagène de type II


Phase 2: 15 à 40 ans:

diminution de la production d’agrécanes et de collagène de type II.

diminution de la dégradation du collagène de type II.


Phase 3: 40 à 80 ans:

diminution de la production d’agrécanes et de collagène de type II.

augmentation de la production de collagène de type I

augmentation de la dégradation de collagène de type II

Les auteurs mentionnent que les phases deux et trois sont plus marquées si la ddégénérescence discale est importante.


RAPPEL:

COLLAGENE DE TYPE I : 90 % du collagène d’un vertébré. Il constitue la trame de l’os (à comparer aux armatures du béton armé), et plus généralement des tissus conjonctifs banals. Il se trouve dans les os, la peau, les tendons, la cornée et les organes internes.

COLLAGENE DE TYPE II: Forme de fines fibrilles dans la substance fondamentale du cartilage hyalin, dans le nucléus pulposus du disque intervertébral, et dans le corps vitré de l’œil.

Aggrécane proteoglycane: impliqué dans l'adhérence cellulaire présent dans le cartilage; il peut être lysé lors d'inflammations cellulaires.


Les éléments retrouvés et leur rôle:


Les métalloprotéases:

Les métalloprotéases sont capables de dégrader tous les composants de la matrice extra-cellulaire, et doivent donc être régulées finement. Elles sont peu exprimées dans les tissus sains, mais de manière plus importante dans le processus de remodelage tissulaire physiologique ou pathologique. 


Les protéoglycanes

Les protéoglycanes sont des composants essentiels de la matrice extracellulaire. Ce sont des pièges à eau qui sont importants pour les propriétés mécaniques des tissus cartilagineux par exemple.


TIMP1: Inhibiteur naturel de metalloprotease

Cytokines: Substance élaborée par le système immunitaire, réglant la prolifération de cellules.


Mécanisme 1:

Dans un DIV dégénéré, nous retrouverons une augmentation des métalloprotéases et du TIMP1 par rapport à un disque sain.

Une étude intéressante réalisée sur des explants discaux annonce qu’une pression supérieure à la physiologie (>3 MPa) provoque une diminution de la production de protéoglycanes et une augmentation de la synthèse de métalloprotéase. Par contre une stimulation de pression physiologique (0,3MPa) entraîne une augmentation de la production de TIMP et de protéoglycanes.

Les contraintes mécaniques jouent donc un rôle essentiel à l’échelle cellulaire et moléculaire. Elles peuvent à la fois préserver le disque et le dégrader si elles sont supra-physiologiques.


Mécanisme 2:

Un deuxième mécanisme intervenant dans le processus de dégénérescence discale est décrit dans la littérature scientifique.

Il fait intervenir cytokines et interleukines. Ces dernières ont été retrouvé dans les disques dégénérés ( ou herniés). Les molécules retrouvées sont les mêmes que celles retrouvées dans le cartilage. Celles-ci entraîne la dégradation des protéoglycanes et du collagène.

La production de cytokines et interleukines serait dû soit à des cellules du DIV lui-même soit à des cellules provenant d'un granulome inflammatoire (ensemble des éléments cellulaires (polynucléaires, lymphocytes, plasmocytes, macrophages, etc.) présents au sein d’une réaction inflammatoire visible sur un prélèvement tissulaire). définition issue de http://campus.cerimes.fr/anatomie-pathologique/enseignement/anapath_3/site/html/5.html





28 vues