Rechercher
  • Baptiste Abderrahmane

Architecture du muscle poplité

Revue Kiné à Kiné.

Auteur du résumé : Baptiste Abderrahmane. Masseur- kinésithérapeute

Formateur pour l'INFMP

www.infmp.fr

Titre original: «Muscular architecture of the popliteus muscle and the basic science implications ». Addison Wood et al.


L’architecture musculaire de la face postérieure du genou est souvent étudiée par des modèles de simulations informatiques. C’est aussi le cas pour le muscle poplité qui participe à la stabilité du genou notamment au niveau du coin postéro-latéral (cf. LaPrade RF et al «Analysis of the static function of the popliteus tendon and evaluation of an anatomic reconstruction : the fifth ligament of the knee ») pour autant d’après Addison Wood et al « Muscular architecture of the popliteus muscle and the basic science implications ». Aucune étude ne traite de la dynamique du poplité dans la biomécanique du genou. Toutes les études étant focalisées sur son travail statique, les auteurs regrettent l’augmentation du nombre d’études traitant de la biomécanique du genou sans pour autant prendre en compte le coin postéro-latéral. Les auteurs font l’hypothèse que le muscle poplité a aussi une importance dans la dynamique du genou.Les structures des muscles poplités et du semi-membraneux ont été examinées sur 25 cadavres.

Une tige a été fixée sur le tibia pour servir de référence aux mesures angulaires du poplité. Une dissection a été ensuite effectuée pour mesure le volume musculaire, la longueur des fibres au niveau inférieur, médian et supérieur ainsi que le PCSA. Les auteurs ont trouvé que le volume musculaire moyen est de 13,9ml pour le poplité et 84,1ml pour le semi-membraneux chez la femme. Chez l’homme le volume du poplité est de 21,7ml en moyenne et 154,4 ml pour le semi-membraneux. Des différences significatives ont été retrouvées chez les hommes et chez les femmes pour le volume musculaire et le PCSA. Par contre les auteurs n’ont retrouvé aucune différence en ce qui concerne la longueur des fibres, la longueur du muscle hors tendon. Par rapport à l’axe du tibia l’orientation du poplité est de 145,3°, l’angle formé par le tibia et le gastrocnémien médial est de 163,8° et l’angle formé par le gastrocnémien latéral est de 162,4°.


Le coin postéro-latéral contient 3 structures essentielles pour la stabilité du genou :

  • Le tendon du muscle poplité

  • Le ligament poplitéo-fibulaire

  • Le ligament collatéral externe


La littérature sur la biomécanique du point d’angle postérolatéral nous dit qu’il permet de lutter contre le varus, la rotation externe et la translation tibiale postéro-latéral. Le tendon du muscle poplité est impliqué dans toutes ces stabilités Kim YH et al « Contribution of posterolateral corner structures to knee joint translational and rotational stabilities : a computational study ». De plus, le tendon du muscle poplité s’avère avoir la rigidité la plus élevée des trois structures citées plus haut avec une résistance avant rupture de 700N. Notons qu’il existe un taux d’échec supérieur des opérations de greffe du ligament croisé antérieur au niveau stabilité lorsque le coin d’angle postéro-latéral est lésé. Les auteurs ont donc comparé les PCSA du semi-membraneux et du poplité. Ils utilisent cette comparaison de PCSA pour estimer la production de force musculaire. La force est réputée être très sensible au changement du PCSA.

Les auteurs ont effectué le ratio poplité/ semi membraneux. Ils se sont rendu compte que pour les hommes ce rapport est de 1/3,3 en moyenne et de 1/2,3 pour les femmes. Pour eux le poplité participe dynamiquement avec le semi-membraneux à la rotation interne de tibia sous le fémur.Cette étude est purement descriptive et utilise des modèles cadavériques pour obtenir des informations biomécaniques. Les données retrouvées dans ces dissections peuvent servir à la mise en place d’autres études afin d’étudier le rôle biomécanique du poplité sous une nouvelle lumière. En rééducation il est donc nécessaire d’induire des rotations de genou actives pour « réveiller » le poplité qui serait un acteur majeur de la dynamique et de la stabilité du genou.


www.kineakine.com


0 vue