Rechercher
  • laety92

Appareillage et kinésithérapie des scolioses de l'adulte

Titre original : Segretin F, et al. Appareillage et kinésithérapie des scolioses de l’adulte. Revue du rhumatisme monographies (2016),http://dx.doi.org/10.1016/j.monrhu.2016.07.003


Auteur du résumé : Laëtitia Rachel Sellem

Formatrice INFMP - www.infmp.fr



Introduction

En dehors des scolioses secondaires, il existe deux types de scolioses chez l'adulte : la scoliose idiopathique (prolongement de celle de l'adolescence) et la scoliose dégénérative (lombaire ou thoraco-lombaire). Contrairement à la scoliose de l'enfant, la scoliose de l'adulte est douloureuse (concavités lombaires et lombo-sacrées, zone jonctionnelle inférieure) et a un retentissement fonctionnel. La lombalgie serait corrélée aux signes suivants : l'angle de Cobb, facteur de Harrington, présence de dislocations, etc.

Les objectifs de l'appareillage et de la kinésithérapie sont de diminuer les douleurs et d'améliorer la fonction.


Examen clinique

  • Observation de la marche et des demi-tours

  • Perte de taille debout depuis l'âge de 20 ans : signe d'une scoliose évolutive

  • Plan frontal : déviation du fil à plomb par rapport au pli interfessier, déséquilibre (bassin ou épaules), asymétrie (taille, scapula)

  • Plan sagittal : flèches sagittales, distance occiput-fil (déséquilibre global du tronc) ; en spontané et auto-corrigé

  • Rotation : mesure de la/des gibbosité(s)

  • Souplesse lombo-pelvi-fémorale : indice de Schoeber Mac Rae

  • Réductibilité de la déformation : autocorrection

  • Douleurs : possibles radiculalgies

  • Imagerie


Appareillage

Les types de corset de l'adulte

  • Scoliose lombaire ou thoraco-lombaire évolutive : corset rigide fait sur mesure (méthode du Vésinet). En plâtre, résine, ou plastique thermoformé. Moulage en position debout autocorrigée

  • Cyphose associée : corset haut anticyphose

  • Possible amélioration par rééducation intensive : plusieurs corsets résines réalisés toutes les 3-4 semaines

  • Scoliose non évolutive (objectif antalgique) : corset de maintien lombaire en coutil baleiné, sur mesure


Suivi du patient

Il est effectué principalement par le médecin : il contrôle la qualité et les effets indésirables.

  • Interroge le patient : le temps de port, l'effet antalgique, l'amélioration fonctionnelle

  • Vérifie la mise en place du corset : en position allongée, sur un T-shirt tiré, sous le pantalon

  • Absence de zones douloureuses sous corset


Prescription, prix et remboursement

Ils font partie du grand appareillage et sont pris en charge totalement par l'assurance maladie. Il peut être refait tous les 3 ans ou plus tôt si on retrouve une modification importante de la courbure.


La kinésithérapie

Ses objectifs sont l'antalgie et l'amélioration des fonctions. Elle doit être active : exercices supervisés ou auto-exercices à sec ou en balnéothérapie, adaptés au bilan initial. On y associe une activité physique aérobie.


Exercices spécifiques

  • Travail postural, étirements, renforcement musculaire : on cherche à corriger la déformation dans les plans sagittal et frontal. Exercices d'auto-agrandissement devant un miroir, ouverture du flan (étirement latéral) + renforcement des muscles du rachis en symétrique ou asymétrique ; relordose par antéversion du bassin, besoin de renforcer les muscles extenseurs du tronc ; étirements musculaires (psoas, ischio-jambiers ++) ; entretien des amplitudes articulaires

  • Travail respiratoire : si déformation thoracique ou cyphose globale

  • Activité physique : la marche est privilégiée pendant au moins 20 minutes (aides techniques si nécessaires, améliore l'endurance et l'équilibre) ; chez les patients plus jeunes on propose un reconditionnement à l'effort (course à pied, cyclisme, natation) au moins trois fois par semaine

  • Tractions lombaires : diminution des contraintes sur les articulaires postérieures et ouverture des foramens. On débute à 20% du poids du corps, jusqu'à 50% par la suite. Séances de 45-60 minutes


Modalités

La rééducation seule par un kinésithérapeute est en général suffisante : le patient doit bien comprendre les exercices pour les répéter à la maison.

En cas de déformations importantes, d'un déconditionnement ou d'une perte d'autonomie, une prise en charge pluridisciplinaire en centre peut être nécessaire.

Recommandations

  • Scoliose non évolutive et douloureuse : exercices + corset à coutil baleiné (antalgique)

  • Scoliose évolutive : exercices + corset rigide orthopédique (5-6heures/jour) ou chirurgie

  • Scoliose non évolutive et non douloureuse : suivi tous les 2 à 5 ans



11 vues