Rechercher
  • Baptiste Abderrahmane

Comparaison de l'activité du muscle transverse en fonction de la consigne et de la position

Mis à jour : avr. 30

Revue Kiné à Kiné

Auteur: Baptiste Abderrahmane. Masseur- kinésithérapeute

Formateur pour l'INFMP

www.infmp.fr


Titre original :« Comparison of the recruitment of the transverse abdominis through drawing in and bracing in different core stability training positions » Navid Moghadam et al.



Quelles que soient la pathologie et la prise en charge, le gainage fait partie intégrante de notre rééducation, car il permet de garder un noyau fixe à l’application de force et ainsi permet l’efficacité et la sécurité des différents mouvements effectués par le patient. L’étude de Navid Moghadam et al « comparison of the recruitment of the transverse abdominis through drawing in and bracing in different core stability training positions » nous propose de nous intéresser à l’activation du transverse en fonction de la consigne et de l’exercice demandé. Ils ont demandé à 20 hommes et femmes âgés de 18 à 50 ans sans antécédents médicaux pouvant nuire à la santé musculaire de se prêter à l’expérience.Il a été mesuré grâce à un appareil échographique le changement d’épaisseur de la paroi abdominale au repos et en contractions dans les 7 positions suivantes :


  • Décubitus dorsal

  • Genou fléchi

  • Genou relevé et fléchi

  • Genou relevé et tendu

  • Pont fessier sur 2 jambes

  • Pont fessier sur 1 jambe

  • À 4 pattes avec jambe et bras opposé levé


Il a été demandé aux participants pendant qu’il maintenait les positions de « rentrer le ventre » puis de « contracter les abdos » le tout sans mouvement de la colonne lombaire. Avec les résultats obtenus, les auteurs ont discerné 2 valeurs : Le rapport d’activation, c’est le rapport entre l’épaisseur pendant la contraction et l’épaisseur au repos. C’est la mesure d’activation.

Le rapport d’activation préférentiel est défini comme l’augmentation préférentielle du transverse par rapport aux changements entre repos et contraction de la paroi abdominale. C’est la mesure de la capacité du sujet à isoler le muscle.

Ces 2 valeurs ont été étudiées et validées précédemment pour estimer l’épaisseur du transverse. « Reproductibility of ultrasound measurement of transversus abdominis during loaded functional tasks in asymptomatic young adults » McPherson SL et al. Les résultats montrent que le fait de demander une « contraction des abdos » plutôt que de « rentrer le ventre » entraîne une activation plus importante du transverse quelle que soit la position étudiée. La position dans laquelle le transverse est le plus activé est le pont fessier. Même lorsque le pont fessier est réalisé avec un pied au sol, le niveau d’activation est plus faible. Le but des exercices des abdominaux est la plupart du temps de stabiliser le tronc, il est donc normal de considérer l’activation musculaire des stabilisateurs et notamment du transverse en fonction des exercices. Les patients atteints de lombalgies montrent souvent une activité plus faible du transverse.

Certaines études mesurant l’EMG montrent une altération du contrôle moteur des muscles abdominaux chez ces patients. Il faut souligner que plusieurs études sont contradictoires sur les niveaux d’activation du transverse lorsqu’on demande de « rentrer le ventre » ou de « contracter les abdos ». Les auteurs suggèrent que ces résultats peuvent varier en fonction des positions de mesures et des consignes données au patient et notamment le fait de « contracter les abdos » ou de « rentrer le ventre » cela sans bouger la colonne lombaire.

Tous les muscles du tronc doivent travailler ensemble pour atteindre la stabilité de la colonne vertébrale. Finalement le fait de demander une « contraction des abdos » permet une coactivation globale des abdominaux et montre que cette consigne permet une meilleure atteinte de la stabilité de la colonne vertébrale. Malgré tout, la contraction du transverse lors de la consigne de « rentrer le ventre » reste importante pour les auteurs lors de la rééducation plus avancée pour des exercices à forte demande énergétique comme la course à pied. N’oublions pas que l’étude a été effectuée sur des sujets sains, en effet il a été montré que chez les patients lombalgiques contrairement aux sujets sains l’activité du tranverse était retardée. Pour contrer ce déficit et ce manque de contrôle il est suggéré de traiter les patients en leur demandant une contraction du transverse par la consigne « rentrer le ventre » et en leur faisant faire certains mouvements « Delayed postural contraction of transversus abdominis in low back pain associated with movement of the lower limb » Hodges PW et al.

0 vue